Espaces-ludiques.com
Espaces-ludiques - Histoire

Une histoire des espaces ludiques :

Avant les années 1960, dans les terrains vagues de l'après-guerre, l’aménagement et la construction d’aires de jeux apparait en Europe du Nord en milieu urbain autour des expériences pionnières du paysagiste danois C.T.Sorensen à Copenhague, et de l’architecte hollandais A.Van Eyck à Amsterdam.

Aire de jeux urbaine par Lady Allen of Hurtwood, Grande-Bretagne et par A. Van Eyck Source : http://www.architekturfuerkinder.ch/

Dans les Années 1960, des terrains d’aventure urbains ont été constitués par les enfants eux-mêmes sur les terrains délaissés de la Reconstruction. L’anthropologue française M.-J. Chombart de Lauwe (Groupe d’ethnologie sociale ; voir sa publication « Les loisirs de l’enfant dans la cité », 1965) considère que « l’enfant est devenu un personnage important (…) mais paradoxalement la place ou il peut jouer heureux et en sécurité n’est guère prévue en dehors de la maison ». (voir ouvrage « La ville récréative, enfants joueurs et écoles buissonnières », sous la direction de T. Paquot, édition Infolio, 2015)

A partir des années 1970, les terrains de jeux apparaissent à travers les premières expériences d’équipements construits dans les quartiers d’habitat ont vu le jour, notamment dans les villes-pilotes comme Grigny (91). Les publications du paysagiste Jacques Simon au sein de la revue Espaces verts (1975) et aux éditions D. Vincent (1976) témoignent de ces meilleures expériences.

Place du Géant à Grigny (E.Aillaud,architecte) ; Jardin des Dunes et des vents, Paris Parc de La Villette (C.Rannou et I.Devin, architectes) Source : www.Delcampe.net ; A. Legrain DR

À partir des années 1990, les Espaces ludosportifs et éducatifs en tant qu’espace public ont finalement été encadrés par des règlements et textes de loi pour faire aujourd’hui partie intégrante des espaces publics et quartiers les plus innovants.